La liberté de la presse, un combat de tous les jours et un long chemin à parcourir

Depuis que les Nations Unies ont décidé de fêter chaque année cette occasion, et ce, en 1993, les journalistes et les personnes actives sur internet et les médias sociaux ne manquent pas cette date pour défendre leur droit.

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2017 nous partageons avec vous quelques jolis messages publiés par des hommes politiques et des personnalités médiatiques.

« En espérant qu’un jour il n’y aura plus besoin d’une journée comme celle-ci pour faire valoir les droits de la liberté de la presse, je souhaite à tous les journalistes du monde, à ceux qui se combattent tous les jours pour le bien de l’humanité et pour la construction de la paix une journée d’exception sous le signe de la quiétude et de la sécurité. » S’exprime Audrey Crespo-Mara, la journaliste et l’animatrice phare de LCI ce matin sur son compte twitter.

« En cette journée exceptionnelle je souhaite à mes confrères et ceux qui s’intéressent à la paix et à la justice le courage et la force pour continuer la lutte et imposer nos droits. » Ajoute Audrey Crespo-Mara, l’épouse de l’animateur Thierry Ardisson et la présentatrice officielle des éditions du week-end

Ces intellectuels, qui donnent une autre vision du pouvoir 

Ceci est un message très touchant de Secrétaire général des Nations Unis qu’il publie à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2017 « Je tiens à saluer les journalistes du monde entier qui ne tardent pas à se rendre dans les plus dangereux pour prêter leur voix à ceux qui n’en ont pas, aux professionnels des médias sont confrontés à la diffamation, aux agressions sexuelles, aux emprisonnements, aux coups et blessures, et même à la mort. Je tiens à vous rappeler que nous avons besoin de personnalités fortes pour défendre la liberté des médias. C’est là une exigence primordiale pour faire barrage à la désinformation ambiante. Et chacun d’entre nous doit de battre pour défendre le droit à la vérité.

Il y a encore du chemin à parcourir !

En cette journée propice à la liberté de l’expression et à la paix, nous espérons mettre fin à toutes les formes de répression à l’encontre des journalistes et encourager ceux qui veiller à notre quiétude et sécurité.

 

 

 

Author: Deborah Hill

Share This Post On