Le marché des produits halal : enjeux culturels et économiques

« Saveurs de l’orient », Goût du ramadan, Spécial Orient… les plus grands commerces en France se préparent pour accueillir le début du ramadan 2017 avec une large palette de produits halal spécial ramadan.

A l’occasion de l’arrivée du ramadan 2017 en France, les enseignes de la grande distribution sortent leurs décors des mille et une nuits et profitent du ramadan, qui selon le calendrier hégirien commencera le 26 Mai.

En effet, les musulmans sont ceux qui utilisent le plus de produits halal mais il s’avère que les plus grandes marques halal en France comme IslaDélice, Réghalal et Wassila appartiennent respectivement à Hertzog, Lévy et de Naouri.

Que pensent les hommes politiques du marché halal en France ? 

Fort de 6 millions de consommateurs potentiellement concernés, le marché halal a su s’imposer ces 10 dernières années dans les foyers des français. Des chiffres qui intriguent les hommes politiques et qui inquiètent les concurrents dans la grande distribution.

Fillon dénonce le business casher/halal 

« En France, il y a une loi qui s’impose à tout le monde, c’est la loi de la République qui prévoit de manière très stricte les conditions d’abattage des animaux. » S’exprime François Fillon, le vainqueur de la primaire droite aux élections présidentielles 2017 et la personnalité politique la plus influente en 2017 d’après les derniers sondages.

Il y a une dérogation qui est accordée pour les abattages rituels, les abattages cacher et les abattages halal, il n’y a pas de discussion sur cette question. Le problème vient de ce que les gens peu scrupuleux et assez nombreux qui se sont mis à inonder le marché français de viandes abattues de manière rituelle sans que les consommateurs français ne soient au courant de l’origine de la viande qu’ils consomment pour des raisons purement financières. Ce sont des gens qui veulent gagner plus d’argents et qui utilisent une chaîne unique d’abatage fonctionnant selon les règles d’abatage habituel et ensuite, on commercialise les produits sur l’ensemble du marché français. » Explique le candidat à la présidentielle 2017, François Fillon.

Marine Le Pen contre l’abattage religieux halal 

Selon la candidate FN aux élections présidentielles, Marine Le Pen, 23% des viandes que nous consommons sont issus de l’abatage halal sans savoir. Effectivement, le halal est mauvais pour la santé et ce n’est pas moi qui le dit, il y a des vétérinaires qui prouvent que ce mode d’abatage est assez dangereux parce qu’il développe un certain nombre de risques sanitaires et de bactéries. Faut aussi oser parler de la souffrance des animaux qui est la conséquence de ce mode d’abatage. »

« En tant que consommatrice, j’ai le droit de choisir quoi consommer et d’être contre ce mode d’abatage. » Affirme-t-elle.

En réponse à la question de la journalise, Marine Le Pen affirmait : « Je demande l’application de la loi, je demande dans l’immédiat l’étiquetage et l’interdiction de l’abatage rituel tel qu’il est pratiqué aujourd’hui en France. » Ajoute la prétendante à l’Elysée du parti Front National.

 

 

 

 

 

 

 

 

Author: Deborah Hill

Share This Post On