Pensez à l’avenir de votre entreprise

Les entrepreneurs doivent toujours agir en pensant à l’avenir de l’entreprise. Il s’agit de fixer un ensemble d’actions à suivre qui assure le développement de l’activité sur le long terme.

Un processus à suivre

Une approche axée sur le long terme, est un ensemble d’actions à suivre et qui assurent la pérennité de l’activité. Il s’agit de bien étudier votre marché, de prendre en considération toutes les variables (politiques, économiques, fiscales, sociodémographiques…), qui peuvent influencer le fonctionnement de votre organisation. On parle également, d’une veille stratégique qui observe les efforts de vos concurrents, les nouvelles tendances sur le marché et le comportement des consommateurs.

Ensuite, les dirigeants doivent évaluer leurs activités. Ceci implique la fixation des résultats espérés, et les ressources (humaines, financière, matérielle…) allouées pour atteindre les objectifs prédéfinis par la direction. Il s’agit également d’évaluer la performance et la productivité de l’entreprise à travers un nombre d’indicateurs comme le CA, la marge brute, la satisfaction client, le progrès et la croissance de l’entreprise…

Des comptes rendus doivent être envoyés à la direction qui pilote le tableau de bord de la société. La phase suivante consiste à surveiller ces taux et à comparer entre les objectifs fixés et les résultats réalisés concrètement pour établir les corrections nécessaires.

Gestion des fonds

Le besoin de liquidités est primordial pour toutes les entreprises, il est donc fondamental de planifier votre budget de trésorerie pour satisfaire vos besoins courants et maitriser les imprévus. Pour mener un plan d’actions proactive, les directeurs financiers, (souvent à la charge de cette tache) doivent établir des prévisions des ventes, des revenus, des dépenses et laisser une marge pour les imprévus qui peuvent les rencontrer.  Il suffit d’enregistrer les flux entrants et sortants pour mettre à jour votre budget.

Comment gérer vos comptes clients ?

Ceci dépend du secteur d’activités et des modalités de paiement que les entreprises offrent à leurs clients. L’entreprise doit présenter à cet effet une politique de paiement qui va avec ses objectifs et ses besoins en fonds de roulement. Pour encourager les clients à accélérer le processus de paiement, des escomptes, des remises et des imputations des intérêts peuvent être proposés par l’entreprise. Quand il s’agit d’un client insolvable, il est préférable d’essayer de récupérer une part de ses créances en lui offrant des facilités de paiement.

Traquez les dépenses inutiles

En raisonnant sur le long terme, la Rationalisation des dépenses, est un axe à ne pas négliger. Dans le cadre de la pression économique actuelle sur les marchés, les entreprises doivent apprendre à alléger leurs coûts.

Thierry Weinberg, un spécialiste en cost-killing, explique que la conjoncture économique, et l’alourdissement des dépenses de l’entreprise, menacent la survie et la continuité de cette dernière.  « Je ne vous apprendrai rien en vous disant que la conjoncture nationale n’est pas la meilleurs que nous ayons connue. Le poids des dépenses, des charges, de la fiscalité et des taxes peuvent avoir des conséquences lourdes sur la survie d’une entreprise », précise-t-il.

Lorsque le volume de l’activité augmente il est conseillé de confier cette tache aux cabinets de conseils, spécialisés comme Double V conseil, le groupe lancé par Thierry Weinberg et qui propose d’accompagner les entrepreneurs dans l’optimisation de leurs coûts.

Author: Deborah Hill

Share This Post On