Les restaurants certifiés bio servent leurs premiers repas en France

L’alimentation biologique en France, connaît un succès phénoménal ces dernières années. Dans le but de répondre aux demandes de leurs convives, des nombreux restaurants français se sont mis à l’alimentation biologique.

Depuis quelques mois, l’AB a attribué des certifications bio à une centaine de restaurants répondant aux critères d’hygiène et de qualité.

Les premiers labels bio ont été attribués aux entreprises de restauration collective servant les établissements d’enseignement, les entreprises et les PME, les structures d’accueil type crèches, les maisons de retraite, les administrations…

Au service des établissements publics et privés et référence de la restauration collective en France, l’entreprise Elior  figure parmi les premières enseignes labéllisées Bio.

« Cherchant toujours à offrir ce qu’il y a de meilleurs et de plus sains à nos convives, nous nous engagés dans l’alimentation bio. Commente le responsable du développement et de l’innovation d’Elior Groupe. Nous ne nous contentons pas seulement d’être labellisé Bio, nous prouvons notre engagement éco-responsable à tous les niveaux. » Ajoute M.Capliez.

Comment obtenir le Label Bio ?

L’organisme de certification français Écocert, s’est intéressé à l’alimentation collective et avait fixé quelques critères auxquels les restaurants engagés bio doivent répondre : le local, le biologique, le sain et le durable.

« En plus des critères de qualité, les restaurants labélisés bio doivent suggérer à leurs convives des menus variés au fil des saisons. » Explique Ecocert. Toute entreprise engagée Bio, doit être très attentive à la qualité nutritionnelle, favoriser les filières courtes afin de diminuer l’empreinte carbone, collaborer avec des producteurs locaux, indiquer la traçabilité, limiter les additifs et valoriser la cuisine faite maison.

Pour classer les différents types de labélisation, l’organisme de contrôle & de certification au service de l’homme et de l’environnement, a défini trois niveaux, le premier exige au moins de 10 à 20% de produits bio et un produit bio et local mensuel et pas d’OGM. Le deuxième doit contenir au moins 50 % de produits bio et plus de 10 ingrédients biologique et locaux par mois. Le troisième plus de 50% des menus sont élaborés à base de produits biologiques et du terroir. Tous les repas doivent être préparés sur place et faits maison.

La restauration collective revivifie la production biologique

Servant chaque jour des millions de convives, la restauration collective est considérée comme un des principaux facteurs encourageant le développement de la filière bio en France.

Les consommateurs Français favorisent les repas élaborés avec des ingrédients bio et répondant à des critères de qualité strictes.

 

 

Author: Deborah Hill

Share This Post On